Toute une ville derrière l'USM

C’est tout un club, toute une ville, tout un territoire qui s’apprêtent ce dimanche à faire une grande fête à l’occasion du seizième de finale retour de l’US Marmande face à Morlaàs, deuxième étape sur la route vers la Fédérale 1. Dimanche dernier, dans le Béarn, les deux formations se sont quittées sur le résultat nul de 29 à 29. Il fallut un temps aux hommes du tandem Bouic-Pourcheresse pour rentrer dans le match mais ils se sont au final sortis les tripes pour arracher ce score de parité qui leur permet d’aborder le match retour avec un constat simple : il faudra s’imposer face aux Béarnais pour voir les huitièmes de finales.

Près d’une centaine de spectateurs avaient déjà fait le déplacement à Morlaàs, de quoi enflammer la tribune morlanaise dans les temps forts. Ce dimanche, c’est le soutien de toute une ville qui est attendu. « Tous en Bleu et Blanc », tel est le message de ralliement lancé par les dirigeants de l’USM pour pousser les Marmandais qui n’attendent que de faire vibrer le Stade Dartiailh.

Le match aller comme apprentissage


A l’aune de ce match retour, les Marmandais restent bien évidemment les grands favoris de ce seizième de finale mais ils ne doivent surtout pas croire que le match est gagné d’avance. L’entame de match effectuée par Morlaàs doit agir comme avertissement. Durant les vingt premières minutes, les coéquipiers d’Arsène N’Nomo, réduits à quatorze pour deux avertissements, ont été malmenés par les Béarnais qui avaient très logiquement décidé d’attaquer tambour battant, devant leur public.
Menés de 13 points à la demi-heure de jeu, les Lot-et-Garonnais ont su remettre de l’ordre dans leurs idées avant la pause pour développer leur rugby et revenir aux fondamentaux avec un énorme travail du pack qui bénéficiait ensuite à Gauthier Bares. Résultat des courses : ils n’étaient plus menés que de trois points à la mi-temps avec une pénalité inscrite en plus (19-16).

Comme il fallait s’y attendre, les locaux lâchaient du leste physiquement dans le second acte devant le retour déterminé des Marmandais. Malheureusement, cela ne se concrétisait pas au tableau de marque. Pire encore, ils encaissaient dix points litigieux : trois pour une pénalité de 50 mètres accordée un peu facilement, sept pour un essai transformé malgré un en-avant plus qu’évident sur l’action.  

La victoire suffira


Menés de dix points à quinze minutes de la fin du match, les Marmandais ont du s’arracher pour revenir du diable vauvert en continuant à mettre les mêmes ingrédients aussi bien dans le jeu que dans les phases arrêtées. C’est finalement par un essai de Gaëtan Monto puis par une pénalité de Mickaël Becat dans les arrêts de jeu, que l’USM a accroché le match nul.

Les Marmandais savent désormais à quoi s’attendre face à cette belle formation de Morlaàs qui dispose de solides arguments avec notamment des trois-quarts d’expérience. Les hommes du Président Arpoulet ne sont évidemment pas en reste. Poussés et transcendés par toute une ville, on n’imagine pas que cette qualification au tour suivant puisse leur échapper.

Crédit photo : Emmanuel Guibert

US Marmande - US Morlaàs

Seizième de finale retour

Match aller : 29-29

Dimanche 13 mai à 15h au Stade Georges-Dartiailh


Tous en bleu et blanc


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
COPYRIGHT © 2018 US MARMANDE RUGBY - 47200 MARMANDE - TOUS DROITS RÉSERVÉS