L'éclosion d'une équipe

13.12.15 | Les Marmandais soudés avant le coup d'envoi (photo : Nathalie Casasnovas)

L'éclosion d'une équipe 


Les cinq points glanés lors des deux derniers déplacements laissaient augurer une équipe de l’USM sur la pente ascendante ; pour leur dernière sortie de l’année 2015, les Bleu et Blanc se sont chargés de confirmer cette tendance en prenant le meilleur sur Saint-Jean-de-Luz, au terme d’une partie particulièrement plaisante entre deux formations prônant l’offensive (23-17).
 
Si la victoire est belle, la qualité de l’adversaire n’y est pas étrangère. À les voir déployer leur rugby sur toute la largeur du terrain et enchaîner les temps de jeu avec une facilité déconcertante – comme lors des quatre premières minutes du match – on comprend pourquoi les Luziens disposent de la meilleure attaque de la poule avec 31 essais inscrits. Coachés par Serge Milhas (ex-La Rochelle, Biarritz, Castres) et emmenés par le troisième ligne Thomas Soucaze (ex-SUA), les Basques ont, de par leurs intentions de produire, fait trembler Dartiailh jusqu’au bout.
 
Une envie collective de l’emporter
 
Mais dans cette orgie de jeu, les Marmandais n’ont pas jeté leur part aux chiens, en envoyant eux aussi de très belles séquences. La plus aboutie – une merveille de passe au pied de Becat sur l’aile de Maystre – accouchait par ailleurs du premier essai de la partie (7-3, 8ème). Face à l’un des favoris pour la (re)montée en Fédérale 1, les troupes de Nicolas Matéos et Anthony Saint-Loubert ont su rivaliser avec leurs qualités.
 
Même quand, à force d’insister, les visiteurs forçaient enfin leur verrou (13-17, 50ème), leur volonté de ne rien lâcher a sauté aux yeux, dans le sillage de Benoit Broudiscou, relanceur insatiable. Encore auteur d’une prestation XXL, l’ancien Bergeracois est à l’évidence le grand bonhomme de cette première partie de saison. À l’initiative et à la conclusion d’un superbe mouvement, il permettait aux siens de reprendre les commandes de la rencontre (23-17, 65ème). Une avance que l’USM, solide défensivement et réaliste offensivement, conserverait jusqu’au coup de sifflet final.
 
Un bloc déterminant
 
On avait déjà vu transparaître, contre Hendaye et Castelsarrasin, cette capacité à tenir tête aux grosses écuries de la poule ; cette performance contre Saint-Jean-de-Luz ne fait qu’appuyer ce constat. Oui, Marmande est en mesure d’inquiéter n’importe quelle formation de la division, pourvu qu’elle y mette tous les ingrédients qu’elle a soigneusement mijotés ce dimanche : cette abnégation, cet orgueil, cette générosité… Et cette envie, collective, de s’y filer pour l’emporter. Reste néanmoins à corriger ce petit manque de maîtrise dans les moments-clés, qui avait déjà coûté très cher contre Lannemezan. On pense, en premier lieu, à cette pénalité retournée pour cause de brutalité à la 80ème minute, qui aurait pu avoir de fâcheuses conséquences sans un en-avant basque.  
 
Il n’empêche que ce groupe, nanti de ses nouveaux éléments qui confirment sortie après sortie (Garrabos, Marmié, Bula…), fait plaisir à voir. Indépendamment de ces quatre points glanés et cette 6ème place consolidée, on a surtout assisté à l’éclosion d’une équipe, à la philosophie de jeu assumée et à la marge de progression indéniable. S’il est bien négocié, le prochain bloc de trois matchs – Lourdes, Boucau-Tarnos, Casteljaloux – pourrait lui permettre de définitivement basculer vers le haut du classement… et de franchir un nouveau cap. Vivement 2016 !
 
 
 
 
 
 
 
 
COPYRIGHT © 2018 US MARMANDE RUGBY - 47200 MARMANDE - TOUS DROITS RÉSERVÉS