Gros plan sur les espoirs

En plein travail, eux aussi depuis le 22 juillet, Michel Majesté et Stéphane Camu, entraineurs des Espoirs de l’USM se confient sur le début de la préparation de leurs joueurs ainsi que sur les objectifs sportifs et extra-sportifs. 
Messieurs, l’équipe Espoirs a repris les entrainements depuis le 22 juillet, comment se sont déroulées ces deux premières semaines de préparation ?
Michel Majesté : Tout se passe correctement. Il y a une bonne entente avec les entraineurs de l’équipe première puisqu’on partage déjà les mêmes séances même si les groupes sont séparés. Dans le projet de jeu, on est un peu plus en retard qu’eux étant donné qu’ils sont une trentaine à chaque entrainement depuis le départ alors que nous sommes principalement 25 en moyenne mais c’est un chiffre qui peut baisser en dessous de 20 sur certaines séances. Nous n’avons pas encore pu faire d’opposition. Malgré cela, nous aurons un mois de préparation derrière nous pour notre premier match amical, ce qui est déjà pas mal.
Stéphane Camu : Ce qui est important, c’est de réussir à travailler en situation d’oppositions. Nous essayons de travailler les mêmes lancements que la première, on essaie de coller à leur projet. On bosse !
Quel a été votre discours vis-à-vis du groupe, notamment pour essayer d’oublier la saison passée qui a été assez compliquée ?
M.M. : On n’a rien ressenti en particulier de la part des joueurs par rapport à ce qu’il s’est passé la saison dernière.
S.C. : Pour nous, ce qui est important, c’est de recréer un esprit d’équipe. Il n’y a pas que le terrain qui compte. L’année dernière, cela n’a pas été omis mais les jeunes venaient juste pour s’entrainer, il n’y avait pas de cohésion en dehors du terrain. C’est notre rôle de travailler là-dessus pour que les joueurs adhèrent sur le terrain. Ce sont des garçons qui sont volontaires. Il y a peut-être eu certaines craintes concernant l’effectif, le manque de joueurs à certains postes. Aujourd’hui, nous avons fait un bon recrutement et cela devrait le faire. Il y a également deux jeunes Espoirs qui vont relancer l’Association des joueurs, ce qui est très bien. On recrée de la vie dans le groupe, ce qui va aussi se répercuter sur le club.
M.M. : Nous sommes en train de préparer un stage, sans aller très loin, cela permettra d’allier le ludique à la cohésion du groupe. L’intérêt est aussi de faire voir qu’en donnant un peu de soi, on arrive à obtenir des choses. Les jeunes veulent repartir sur des soirées, organiser des choses entre eux. Le challenge pour nous, ce n’est pas que la compétition. On ne pense pas à la qualification, ni à autre chose. C’est sur que l’on veut qu’il y ait une bonne entente car s’il y a du monde aux entrainements, le reste viendra forcément.
S.C. : Les objectifs sportifs, on ne les donnera qu’après les trois premiers matchs de championnat. C’est là qu’on pourra dire si on pourra jouer la qualification ou non.
M.M. : On attend d’évaluer un peu notre groupe puis aussi les équipes qu’on va affronter. On en connait déjà de l’an dernier mais ce sont aussi des effectifs qui tournent chaque année.
Combien de matchs amicaux allez-vous faire pour préparer ce début de compétition ?
S.C. : Il y aura les levers de rideau contre la Fédérale B de Périgueux et contre les Espoirs de Mazamet. Nous devrions aussi avoir un match amical contre Duras avant la reprise du championnat, qui reste à confirmer.
Comment réagit le groupe à cette reprise ?
S.C. : Aujourd’hui, on sait qu’avec Michel, on peut compter sur un noyau assidu de 25 joueurs. On attend d’autres retours.
M.M. : Il y a ceux qui travaillent cet été pour se payer leurs études, d’autres qui sont en vacances. Ce n’est pas évident d’avoir tout le monde durant la préparation.
S.C. : Au final, nous ne sommes pas les plus mal lotis car les autres équipes reprennent à peine, évitent de trop forcer pour éviter d’avoir des blessés. Quand la première sera au point sur leur projet, nous aurons le temps, nous, de rentrer dans le vif du sujet.
M.M. : Il y aura des gars qui redescendront, qui auront déjà travaillé le projet, qui deviendront des leaders de jeu. Ils maitriseront certaines choses, ils vont apporter au groupe. Il est prévu que tous les joueurs ne jouant pas avec en première descendent avec les Espoirs pour jouer, pas pour venir faire semblant. Leur objectif sera de se relancer, de faire des bons matchs et de se faire voir pour remonter en première.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
COPYRIGHT © 2019 US MARMANDE RUGBY - 47200 MARMANDE - TOUS DROITS RÉSERVÉS