Fédérale 2 : Ils l'ont fait !

Cinq ans que l'USM, que Marmande attendaient ça. Cinq ans de purgatoire en Fédérale 2 qui a pris fin ce dimanche 27 mai 2018. En battant Orthez, l'US Marmande accroche sa (re)montée en Fédérale 1 au forceps, au courage et avec talent. 
 
Ils sont revenus du diable vauvert les hommes de Julien Bouic et Xavier Pourcheresse. Accusant un retard de 11 points après un terne match aller, les Marmandais savaient qu'ils devaient attaquer le match le couteau entre les dents. Animés d'une foi exceptionnelle, irationnelle ; ils n'ont jamais paniqué. Même après une entame de match brouillonne qui voyait Orthez prendre les devants sur une pénalité, ils ont respecté leur plan de jeu (0-3, 2e).
 
Le bonus acquis dès la mi-temps
 
Petit à petit, les coéquipiers d'Arsène N'Nomo investissaient le camp orthézien et après quelques regroupements, c'est Sandile Nxumalo qui trouvaient le premier une brêche dans le défense pour aller aplatir dans l'en-but (7-3, 11e). Le Stade Dartiailh allait s'enflammer quelques minutes plus tard sur un coup de pied à suivre de Becat récupéré par Gauthier Bares qui allait à dame (14-3, 14e). En l'espace d'un quart d'heure, les Marmandais avaient comblé leur retard et étaient même déjà virtuellement qualifiés.
 
Un avantage qui allait être réduit par Orthez (14-6, 27e) mais rien ne pouvait empêcher les Bleu et Blanc de marquer des points. Un essai de pénalité était accordé plus que justement aux Marmandais à la suite d'une situation de 2 contre 1 avec Lavie et Pampouille puis un défenseur orthézien coupable d'un en-avant volontaire et d'un placage en retard (21-6, 31e). Sept points de plus dans la besace ô combien importants puisqu'ils permettaient à l'USM d'obtenir un bonus offensif qui ne les rendait plus tributaire de ce fameux écart de 12 points.
 
Une défense héroïque
 
A 21-9 à la mi-temps, les Marmandais ont bataillé sévère durant tout le second acte pour conserver ce bonus offensif, ne laissant aucune miète à des Orthéziens qui s'étaient de toute façon casser les dents sur cette héroïque défense. Mieux encore, Mickaël Becat inscrivait trois points de plus (24-9, 68e).
 
La rencontre a eu beau s'éterniser dans les arrêts de jeu, avec des penaltouches à la pelle pour les Orthéziens, vraiment rien ne pouvait arriver à nos Marmandais qui pouvaient exulter et faire chavirer le Stade Georges-Dartiailh qui attendait depuis trop longtemps de vivre de tels moments. 
 
Place désormais à la suite du Championnat de France de Fédérale 2, que du bonus et ça continue dans deux semaines face à Naffaroa. Et qui sait ce que ces Marmandais peuvent nous réserver ?

Crédit photo : Emmanuel Guibert
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
COPYRIGHT © 2018 US MARMANDE RUGBY - 47200 MARMANDE - TOUS DROITS RÉSERVÉS