Fed 1 : Le point à mi-saison

La phase aller s'est terminée ce week-end et il est désormais temps de faire un tour d'horizon complet de la poule 2 de Fédérale 1 où l'US Marmande ferraille depuis le mois de septembre avec onze autres équipes du sud-ouest de la France. Pour rappel, les deux premiers de la poule seront qualifiés pour les quarts de finale du Trophée Jean-Prat qui déterminera le Champion de France et les deux promus en Pro D2. Le Challenge Yves-du-Manoir opposera les équipes classées de la 3e à la 6e place sur chacune des poules tandis que les deux dernières équipes descendront en Fédérale 2.

Albi, intouchable leader


Un fossé s'est largement créé en tête avec le SC Albi (1er, 48 pts) qui a pourtant du attendre la neuvième journée face à une équipe de St-Jean-de-Luz jusque-là invaincue pour prendre les commandes de la poule. Les Tarnais avaient pourtant commencé sur une fausse note en allant s'incliner sur la pelouse de Tarbes pour l'affiche télévisée de la première journée. Ils ont depuis fait un quasi sans-faute, ne concédant qu'une seconde défaite sur la pelouse d'Anglet. Du reste, le bilan des Albigeois est plus que positif et flatteur : onze match, neuf victoires dont huit bonifiées et deux défaites avec le bonus défensif. On imagine mal comment les phases finales pourraient échapper au SC Albi qui compte sept points d'avance sur son premier poursuivant, douze sur le premier non-qualifié.

St-Jean et Tarbes en chasse-patate


Longtemps en tête de la poule en enchainant les victoires jusqu'à la 8e journée, les Basques de St-Jean-de-Luz (2e, 41 pts) ont craqué sur cette fin d'année en concédant deux défaites de rang face à Albi et chez nos chers Marmandais ! Les Luziens sont pourtant solidement accrochés à leur deuxième position qui leur offre à l'heure actuelle un ticket pour les phases finales du Trophée Jean-Prat. Reste à savoir comment ils se comporteront sur cette phase retour, d'autant que le Stado Tarbes (3e, 36 pts) n'a pas dit son dernier mot. L'un des cadors annoncés de la poule a payé son irrégularité dans les résultats en concédant notamment des défaites surprenantes à Valence d'Agen ou Lannemezan. Avec cinq points de retard sur St-Jean-de-Luz, rien n'est encore scellé mais l'affrontement entre Tarbes et St-Jean pour le premier match de l'année 2019 risque de valoir de l'or.

Challenge Yves-du-Manoir : Anglet en bonne position, tout reste ouvert derrière


Pour effectuer une bonne saison et se retrouver dans la première moitié du classement, il convient avant tout de se montrer intraitables à domicile. Anglet (4e, 32 pts) l'a bien compris en étant tout simplement invaincus en cinq matchs à domicile, se permettant notamment le luxe de s'offrir le scalp d'Albi. Des prestations irrégulières à l'extérieur (1 victoire, 1 nul, 4 défaites) ne permettent pas, du reste, aux Angloys d'espérer mieux que la qualification pour le Challenge Yves-du-Manoir. Avec neuf points d'avance sur la 7e place, non qualificative, et un calendrier plutôt favorable à domicile, il semblerait que les Basques soient bien embarqués pour s'offrir quelques matchs de plus en fin de saison grâce à ce Challenge...

Tyrosse (5e, 28 pts) suit derrière. Avec quatre points de retard et quatre d'avance sur son premier poursuivant, les Landais sont également bien installés en cinquième position et ce malgré deux défaites et deux nuls concédés à la maison. Le tout grâce à des prestations face à des concurrents directs toujours bien menées.

Six équipes qui se tiennent en cinq points


Pour le reste, le classement est tres serré. Seulement cinq points séparent en effet le sixième du onzième, le premier relégable. La lanterne rouge n'est pas hors-jeu non plus, accusant seulement quatre points de retard sur le premier non-relégable. Autrement dit, tout le monde est avant tout concerné par l'objectif du maintien. Dans ces conditions, le Challenge Yves-du-Manoir représente plus un bonus qu'une véritable carotte pour permettre aux équipes d'engranger des points.

L'USM paie ses résultats à l'extérieur


En sixième position, l'US Marmande (6e, 24 pts) peut au moins se targuer d'être le mieux classé des trois promus de la poule (Nafarroa et Lannemezan étant les deux autres). Les Marmandais paient surtout un zéro pointé à l'extérieur avec un seul bonus défensif accroché, en début de saison à Tyrosse. Un meilleur parcours hors de leurs bases leur permettrait de titiller Anglet et Tyrosse car le bilan à la maison est plus qu'honorable avec une défaite face à Albi contre cinq victoires dont l'une, face à St-Jean-de-Luz qui aura marqué les esprits. Pour cette phase retour, il y aura donc des revanches à prendre à la maison mais surtout des points à grapiller à l'extérieur. Les deux matchs qui suivent étant en déplacement, cela mettra les Marmandais dans le grand bain d'entrée de jeu.

Lavaur et Oloron : Que du bonus !


Derrière l'USM, malgré de mauvaises séries, Lavaur (7e, 23 pts) et Oloron (8e, 23 pts) sont aussi au contact grâce à cinq bonus grattés, un point derrière nos Marmandais. Le Champion de France en titre qui avait commencé par trois défaites avait effectué un bon retour dans la première moitié du tableau mais a chuté à nouveau sur les derniers matchs face à Anglet, Albi et St-Jean. Même constat pour Oloron qui malgré cinq défaites consécutives a encore toutes ses chances dans la course au maintien, la dernière victoire acquise face à l'USM relançant totalement ces Béarnais.

Valence s'est bien ressaisi à l'inverse de Bagnères


Longtemps à la traine après avoir enchainé cinq défaites de rang en début de championnat, Valence d'Agen (9e, 21 pts) est parvenu à se relancer en redevenant maitre à domicile depuis quatre matchs. Les Valenciens paient malgré tout leurs défaites à l'extérieur et n'ont que deux points d'avance sur la zone rouge. Pour Bagnères (10e, 20 pts), c'est l'inverse. Auteurs d'un bon début de saison qui les plaçait dans la première moitié de tableau, les Pyrénéens ont enchainé cinq défaites et n'ont donc qu'un seul point d'avance sur la zone rouge.

Nafarroa et Lannemezan ferment la marche


Intraitables à domicile dès qu'il s'agit de confrontations directes, les Basques de Nafarroa (11e, 19 pts) n'ont pas réussi à sortir de résultats à l'extérieur, sortant et revenant donc régulièrement dans la zone rouge. Des éléments qui peuvent être déterminants pour la phase retour où ils recevront Albi et Tarbes tout en se déplaçant chez des concurrents directs.

Pour Lannemezan (12e, 16 pts), le début de saison a été plus que compliqué, gâché par la défaite sur tapis vert concédée face à Marmande. Un coup du sort dont ils ont mis du temps à se remettre. Et pourtant, à la surprise générale et après quatre défaites consécutives et un match nul, les Lannemezanais ont ensuite créé l'exploit en battant Tarbes. Une victoire suivie d'une défaite à l'extérieur et d'un nouveau succès à la maison qui permet au dernier promu de la poule d'avoir encore toutes ses chances de sauver sa peau au plus haut niveau amateur.

Ce sera le cas pour toutes les équipes, peu importe l'enjeu : les confrontations directes vaudront de l'or et malheur au vaincu !

Crédit photo : DR - La Dépêche du Midi
 

Dans les autres poules

Dans la poule 1, Rouen, le grandissime favori à la victoire finale tient son rang et a effectué un sans faute en se payant le luxe d'accrocher sept bonus offensifs en onze victoires. Avec six points d'avance sur ses poursuivants, Nantes devra confirmer sa bonne forme dans cette poule qui compte également Dax, fraichement relégué de Pro D2 et qui est juste à l'affut derrière les Nantais. Dans le bas de tableau, ce sera très compliqué pour St-Médard qui avec quatre petits points au compteur, est à douze unité du premier non-relégable. Avec six points de retard, Langon n'est pas totalement hors-jeu mais n'aura pas le droit à l'erreur sur la phase retour.
 
En poule 3, Roval et Blagnac ont fait le trou sur le deuxième rélégué du championnat en comptant respectivement quinze et dix points d'avance sur Narbonne. Tout peut aller très vite dans le sport mais ces deux formations semblent bien partis pour se qualifier en phase finale. Dans la zone rouge, Graulhet avec onze points de retard et Fleurance avec huit points de retard sur le maintien devront se saigner à tout les matchs pour ne pas rejoindre la Fédérale 0 en fin de saison.
 
Dans la poule 4, Dijon dispose d'un beau matelas d'avance avec 10 points d'avance sur la troisième place. Tout reste néanmoins ouvert pour le deuxième billet qualificatif entre Bourgoin, Nice, voire Carqueiranne-Hyères qui compte un match en moins. Dans la course au maintien, Grasse avec neuf points de retard sur la dixième place est pas loin d'être hors-jeu. En revanche, de la sixième à la onzième place, toutes les équipes seront également concernées.
 
Crédit photo : DR
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
COPYRIGHT © 2018 US MARMANDE RUGBY - 47200 MARMANDE - TOUS DROITS RÉSERVÉS