Communiqué de William Ortolan

William Ortolan, Vice-Président de l'US Marmande Rugby :
 
« J’ai pour habitude de m’adresser uniquement aux partenaires adhérant à la Table de Dartiailh mais j’étendrai ce message aux supporters, bénévoles, partenaires, joueurs, éducateurs, entraineurs et dirigeants de l’US Marmande.
 
C’est avec beaucoup d’engagement et de fierté que vos joueurs sont parvenus à hisser le club en Fédérale 1 (plus haut niveau amateur), puis qu’ils ont obtenu un ticket pour participer à la demi-finale de Fédérale 2, contre Fleurance ce dimanche à Castelsarrasin.
 
Il est important de souligner la qualité de cette rencontre tant sur les intentions que par la qualité technique, même si l’issue ne nous a pas été favorable pour seulement trois petits points et ce malgré une première demi-heure de match où notre équipe n’a pas montré son meilleur visage. Elle a su se remobiliser pour faire preuve d’ambition et de ténacité afin de revenir au score en deuxième période.
 
Nous savons combien la déception a été grande pour tous, surtout dans un contexte délétère initié par la parution d’un article de presse le matin même du match. (L'article en question : https://​actu.​fr/​nouvelle-​aquitaine/​marmande_​47157/​absent-​demi-​finale-​federale-​2-​tunui-​anania-​est-​decu-​quitter-​marmande-​cette-​maniere_​17335157.​html)
 
Cet article a été le sujet principal de la journée. Le choix du joueur de ne pas participer au match, ne l’oublions pas, a déjà fortement pénalisé ses coéquipiers, l’équipe et le club.
 
Participer à une demi-finale avec l’espoir d’accéder à la finale et au titre suprême - le dernier titre remonte à 33 ans - sont l’aboutissement de toute une saison.
 
Le score serré du match nous démontre que chaque détail est important. La dimension psychologique est déterminante. Alors comment ne pas établir un lien de cause à effet entre le polémique du jour - initiée par un journaliste d’un journal local - et la mauvaise entame du match qui a nous a valu un 19-6 à la mi-temps ? Le staff a du s’évertuer à éteindre cette polémique plutôt que de se concentrer sur le match.
 
Monsieur EMPOCIELLO, journaliste sportif, qui plus est ancien sportif, je ne me permettrai pas de tenir votre plume cependant. La vérification des informations ainsi qu'une réflexion sur les conséquences d’un tel article vous ont fait grandement défaut.
 
Cette situation n’a surement pas mis entraineurs et joueurs dans les meilleures conditions de préparation d’un tel évènement validant le projet de tout un club. Un projet et un événement qui ont impliqué nos partenaires mécènes et qui sont l’aboutissement d’un rêve pour tout joueur de rugby : s’offrir la possibilité d’être champion de France.
 
Je renouvelle mes remerciements à tous les proches de l’US Marmande pour leur soutien et je vous donne rendez-vous dès le mois de septembre au Stade Georges-Dartiailh pour cette nouvelle saison. »
 
William Ortolan
Vice-Président de l'US Marmande,
En charge de la Table de Dartiailh.