US Marmande 27-31 SA Hagetmau

Le premier essai de Lionel Zanini avec l'équipe fanion n'aura pas suffi. (photo Jean-Jacques BOUIC)
 

Si près, si loin... 

 
Il y a d’un côté ces 70 premières minutes insipides, où les Bleu et Blanc, absents des débats, ont flirté avec le néant. Puis de l’autre ces 10 dernières minutes complètement folles, durant lesquelles les hommes d’Anthony Saint-Loubert et Pascal Bertrand ont semblé en mesure de renverser des montagnes. Partie de trop loin, l’US Marmande vient finalement mourir à quatre unités seulement d’Hagetmau (27-31), au terme d’un match au scénario impensable.   

Un retard trop conséquent

Rien, pourtant, ne laissait présager un tel comeback des locaux, tant l’emprise landaise semblait totale dans cette partie. Chahutés en mêlée, bousculés en touche, maladroits sur leurs lancements, les Marmandais en ont longtemps vu de toutes les couleurs face au capitaine Craig Smith – pilier droit international écossais à 25 reprises – et ses coéquipiers.  Au climax de sa domination, le SAH avait même relégué l’USM à 21 points (10-31) au tableau d’affichage ! Tout près de rejoindre le Stade Montois cette saison, Morgan Marchini a réalisé un véritable festival au pied, frôlant le 100 % (9/10) face aux perches, et porté son équipe vers la victoire. Le demi d’ouverture rouge et bleu a inscrit à lui tout seul 26 points (8 pénalités, 1 transformation). Dans les rangs hagetmautiens, seul le pilier gauche Bessière, avec son essai tout en puissance, a été en mesure de lui chiper la vedette.

Trop pénalisés, les Marmandais ont constamment couru après le score dans ce match. Sporadiques, leurs réactions ont été insuffisantes pour recoller. Cédric Bachelot, en force, avait bien tenté de sonner la révolte juste avant la mi-temps (10-22), mais l’entame du second acte, complètement ratée, conjuguée aux trois nouveaux buts de Marchini, annihilaient pour de bon tout espoir de retour.

Bonus défensif… et offensif !

Et c’est paradoxalement après l’expulsion de Damien Le Goc que l’USM trouvait des ressources que l’on ne lui soupçonnait plus. Avec, comme élément déclencheur, une échauffourée de premier rang qui voyait le talonneur – ainsi que le dénommé Durcan, coupables tous deux d'un échange musclé de cartes de visite – sortir sur carton rouge. S’en suivaient alors dix minutes des plus improbables, où l’impossible devenait possible ;  dix minutes durant lesquelles Morgan Pottier et ses coéquipiers lâchaient les chevaux et se sublimaient soudainement. Pour finalement frôler l’exploit. Malgré un lancement approximatif, Baptiste François jouait astucieusement un petit par-dessus pour lui-même qui finissait dans l’en-but (17-31). Bien servi par Claude Taofifenua, Lionel Zanini pointait ensuite en position d’ailier (22-31). Imité quelques secondes plus tard par Alexandre Bertrand, qui s’arrachait sur son côté gauche (27-31). Trois essais – oui, trois ! – inscrits coup sur coup qui permettaient à l'USM de glaner un impensable bonus offensif… en plus du bonus défensif ! Et dire que le match nul eût été acquis si Mickaël Becat avait passé les deux dernières (très difficiles) transformations… Et nul doute qu’avec quelques minutes supplémentaires, Marmande aurait été en mesure de faire basculer la rencontre en sa faveur ! Pour autant, Dieu sait si la victoire de cette équipe d’Hagetmau, bien plus constante et entreprenante en dépit de cette fin de match mal gérée, ne souffre d’aucune contestation.

Les chiffres, eux, sont accablants : l’US Marmande signe là son quatrième revers en cinq journées, le deuxième à domicile. Avec 7 petits points, elle se trouve actuellement en position de relégable, seulement précédée au classement par l’équipe de Salles. À ce jour, la réaction des Bleu et Blanc n’est plus seulement nécessaire ; elle est tout bonnement vitale. 



La fiche du match

US Marmande – SA Hagetmau 27-31 (10-22)
Arbitre : M. Mercadier (Poitou-Charentes)
SAH : 1 E Bessière, 8 P et 1 T Marchini 
USM : 4 E Bachelot, François, Zanini, A. Bertrand, 1 P et 2 T Becat

USM : C. Bertrand – Bordes, François, Becat, Fédrigo – Bau (o), Allant (m) – Mijoint, Bevilacqua, Brignol – Germain, Bachelot – Taofifenua, Le Goc, Pottier (cap.)
Entrés en cours de jeu  : Ounzari, Zanini, Peluchon, Barès, Bouic, Bordes, A. Bertrand.
Carton blanc (et rouge) : Le Goc

SAH : Martine – Vergne, Jorajoria, Dupouy, Ducournau – Marchini (o), Beuste (m) – Gachard, Martin, Saint-Martin – Durand, Dastugues - Smith (cap), Lesburgueres, Bessiere.
Entrés en cours de jeu : Castagnet, Corrihons, Marchenay, Bouniol, Durban, Gardessé, Homere. 
Carton rouge : Durban

Fédérale B - USM 16-19 SAH

L'arrière Matthias Trellu s'est distingué par un essai de toute beauté. (photo Jean-Jacques BOUIC)

Après son premier succès de la saison sur la pelouse de Trélissac, il s'en est fallu de peu pour que la Fédérale B signe ce week-end une bis repetita. Las, c'est finalement l'équipe d'Hagetmau qui repart de Dartiailh avec la victoire en poche. Rapidement menés 6-0, les hommes de Mickaël Guérin et Eric Artifoni réagissait bien par l'intermédiaire de leur demi d'ouverture Matthias Trellu, auteur d'un exploit personnel au sein de la défense landaise. Raffut, accélération, changements d'appuis déroutants : l'ex-Miramontais inscrivait là un essai splendide. 

Insuffisant, toutefois, pour empêcher le retour d'Hagetmau. Alors que l'USM allait compter jusqu'à cinq points d'avance (16-11), c'étaient finalement les visiteurs qui reprenait le contrôle des opérations. Cantonnant longtemps Marmande à de longues séquences défensives, ils trouvaient finalement la faille sur un groupé pénétrant victorieux. Pour s'imposer sur le fil, 19-16.

L'équipe : Martineau – Pagotto, Iguiniz, Supply, Bergès – Trellu (o), Fédrigo (m) – Cardoit, Larrey, Sogno – Lestrade, Delpit – Puault, Pairoys, Joiret.
Remplaçants : Masin, Gaël Brignol, Azevedo, Guillonneau, Suspène, Lence.