La Fédérale B ne méritait pas ça

"Voilà, c'est fini", disait l'autre. Comme l'an dernier, la Fédérale B n'a pas pu faire mieux que les seizièmes de finale malgré une phase de poule réussie de maitre, et terminée à la septième place. La bande à Larquey, Courdil et Artifoni s'est cassé les dents sur Boucau-Tarnos et s'est inclinée 24 à 3, l'unique pénalité ayant été inscrite par Benjamin Bau. Nous ne reviendrons pas dans le détail sur cette rencontre compliquée face à un adversaire qui pouvait se renforcer avec des éléments de son équipe première. Nous préférons plutôt revenir sur le très beau parcours qui a mené les Marmandais jusque-là. 
 
Un début en fanfare
 
Cinq matchs, cinq victoires, cinq bonus offensifs. C'est ce qui s'appelle commencer une saison en boulet de canon. Les coéquipiers de Louis Sogno avaient parfaitement entamé leur saison en disposant de Salles à la maison sur le score de 43 à 10. Ce sont ensuite Clermont-Cournon, Puilboreau, Isle puis Casteljaloux qui sont passés à la moulinette. Au total, 219 points inscrits contre 72 encaissés : la jeunesse encadrée par la vieille garde s'éclate, il y a pire comme entame !
 
Défaites à l'extérieur face aux cadors
 
En 2017, les Marmandais ne se sont inclinés qu'à deux reprises face à ceux qui seront leurs principaux concurrents pour le reste de la saison : Lormont et Issoire. La première défaite des Bleu et Blanc intervint en terres girondines au coeur de l'automne. Battus 28 à 14, les gars de la B n'ont pas pu lutter. Ils auraient pu ramener mieux d'Issoire mais s'inclinaient avec le bonus défensif 32 à 25. Les Marmandais, leaders jusque-là, cédaient alors un peu de terrain. 
 
Deux claques hivernales
 
Il les avaient martyrisés à l'aller mais les Marmandais savaient que leur déplacement à Salles, invaincu à domicile, ne serait pas de tout repos. Pour le premier match de 2018, la Fédérale B concédait sa troisième défaite de l'année 26 à 3. Après s'être rassurés face à de plus modestes formations, ils allaient sombrer à Casteljaloux 32 à 5.
 
Une obligation de résultats
 
Une défaite qui eut le mérite de servir d'electrochoc et les Marmandais en avaient bien besoin. Avec Lormont et Issoire, ainsi que Salles et Casteljaloux (voire Malemort) revenus dans la course, il y aurait du monde à se batailler pour les quatre place qualificative en phases finales. Le parcours fut impeccable avec des victoires très importantes face à Lormont et Issoire. Alors que chacun des adversaires craquait tour à tout, les Marmandais n'ont concédé qu'une seule défaite sur le score de 23 à 22 face à Malemort.
 
Avec cinq victoires en six matchs et une invincibilité préservée, la première place acquise avec cinq points d'avance sur le dauphin n'en est que plus belle. Neuvième équipe au plan national, la Fédérale B doit ce bilan à une très belle velleité offensive : 13 victoires sur 17 ont été bonifiées. Y a pas à dire, ils méritaient vraiment mieux qu'une fin en 16e de finale...
 
Crédit photos : Emmanuel Guibert
 
Face à Casteljaloux, Clément Jales et les Marmandais n'ont pas fait de sentiments
 
Les Marmandais ont aussi connu la boue, beaucoup de boue !
 
Scénario inversé pour le retour à Casteljaloux où les Marmandais ont sombré
 
Victoire avec la manière face à Issoire qui permet de reprendre la première place