Fédérale 2 : L'usm à la dérive

Marmande, le leader de la poule a lutté pour obtenir le bonus défensif sur sa pelouse. Non, vous ne rêvez pas ! Pourtant avant la rencontre, l’entourage de l’équipe fanion était confiant, peut-être trop, à commencer par les joueurs eux-mêmes.
 
C’est Issoire qui allait ouvrir le score par un drop opportuniste de leur ouvreur Libinicki, suivi d’une pénalité de Bourlaiud (0-6 à la 21e). Jusque-là, il n’y avait pas encore le feu dans la maison bleue. Après une pénalité manquée de Julien Lavie, les visiteurs accéléraient et remontaient tout le terrain par plusieurs phases de jeu. C’est finalement l’arrière Moreau qui aplatissait derrière la ligne après avoir transpercé la défense marmandaise, trop laxiste (0-13 à la 25e).
 
Sur une belle conquête en touche les visiteurs progressaient en ruck, et après une percée de N‘diaye le demi de mêlée Bourliaud extirpait le ballon du regroupement pour aller marquer sans opposition entre les poteaux (0-20 à la 37e). Sur le renvoi les visiteurs progressaient à nouveau. N'Diaye gagnait le ballon dans les airs et s'en allait seul à l'essai devant une défense statique.
 
Avec la transformation réussie, les Marmandais étaient menés 27 à 0 à la mi-temps. Du jamais vu à Marmande, même au temps de la réception des grosses équipes de 1ère division de l’époque. Une statistique en dit long sur cette première période : 7 touches, lancer Marmande : 6 touches perdues. A méditer…
 
ONZE MINUTES DE FOLIE
 
On pouvait en tout cas craindre le pire pour le second acte. Heureusement nos troupes revenaient sur le terrain avec de meilleures intentions et allaient enflammer un stade qui se mettait à croire à un retour impossible. A la réception du coup d’envoi de la deuxième période, sur une ouverture au large, percée de Cameron Gregory-Ring le long de l'aile gauche qui allait ensuite servir Mickaël Becat pour l'essai transformé par Julien Lavie (7-27 à la 41e).
 
Les visiteurs repartaient à l’attaque mais étaient bien contrés par Marmande. Frédéric Lestrade récupérait le ballon et résistait aux placages adverses pour servir Corentin Esclafer qui mettait les cannes sur quarante mètres pour aller aplatir. La transformation de Julien Lavie passait (14-27 à la 43e). Nos protégés mettaient à nouveau la pression sur l’adversaire qui commettait des fautes. L’arbitre sifflait finalement un essai de pénalité en faveur de Marmande (21-27 à la 51e).
 
Issoire allait profiter d'un carton jaune pour Cazautets pour prendre trois points sur une nouvelle pénalité (21-30 à la 54e) puis sur une autre. Julien Lavie allait réduire la marque, sur pénalité également (24-33 à la 61e).
 
Marmande faisait le forcing en fin de match. Sur une mêlée à cinq mètres de la ligne, Esclafer en position de N°8 prennait la balle et allait marquer, après cinq minutes de temps additionnel. Fin du match (29-33).
 
Il faudra davantage d’abnégation, de maitrise technique, notamment en touche, et de volonté pour accéder au niveau supérieur.

Crédit photo : Emmanuel Guibert
RgEquipesPtsJGNP+/-Bonu
1US MARMANDE7119150435813
2US Issoire6620140616710
3SC Tulle562012261176
4EV Malemort52191108458
5US Casteljaloux5120100104311
6CA Lormont48201109-814
7US Salles461890912510
8AS St-Junien38199010-1562
9RC St-Yrieix35198011-1203
10JA Isle34206113-1288
11RC Clermont-Cournon30205015-10710
12RC Puilboreau23205114-2631

Résultats

WEEK-END DU 24-25 MARS
Lormont (bo) 29-5 St-Junien
Marmande (bd) 29-33 Issoire
Isle 25-7 Salles
Puilboreau 6-16 Clermont-Cournon
St-Yrieix 18-10 Malemort
Casteljaloux (bd) 20-24 Tulle
 

Résultats

WEEK-END DU 7-8 AVRIL
Tulle - Lormont
Clermont-Cournon - Isle
Puilboreau - St-Yrieix
Issoire - Malemort
Salles - Casteljaloux
St-Junien - Marmande
MATCHS EN RETARD
St-Yrieix - Marmande (31 mars)
Malemort - Salles (1er avril)