FED 2 : Début du chemin de croix

Nous y voilà ! Après avoir ferraillé depuis le mois de septembre, l’US Marmande entame ce week-end à Morlaàs les phases finales du Championnat de France de Fédérale 2. Point d’orgue de la saison et un précieux sésame en ligne de mire : la montée en Fédérale 1. Cinq ans que Marmande attend ça.

En deux double-confrontations, les Marmandais vont jouer toute une saison, sans avoir le droit à l’erreur. Il faudra en effet passer les 16es de finale puis les 8es pour décrocher l’accession au niveau supérieure. Solides leaders de leur poule avec neuf points d’avance et quatrième équipe au niveau national, ils auront un rôle de favori à assumer pour atteindre leur objectif. Intraitables sur la phase aller avec une seule défaite subie à Issoire, les hommes du tandem Bouic-Pourcheresse ont été un peu plus inquiétés sur les matchs retours, subissant deux défaites et laissant un match nul au cours du mois de mars. « On a connu un mois et demi difficile mais on a continué à travailler et on s’est relevé », confesse Julien Bouic, le coach de l’USM.

Au complet

Face à Tulle il y a deux semaines, en clôture de la phase régulière, les Marmandais se sont en effet rassurés en prenant 27 points d’avance en l’espace d’une heure face à une formation qualifiée en phase finale avec des statistiques semblables à celles de Morlaàs. Si les 21 points encaissés par la suite sont loin d’être anecdotiques, il convient tout de même de l’expliquer, sinon de le relativiser : le succès a priori acquis, les coaches ont préféré opérer une large revue d’effectif pour éviter les blessures pour certains ou les cartons synonymes de suspension pour d’autres.

Résultat des courses, les Marmandais se déplaceront ce dimanche à Morlaàs avec un effectif au grand complet. S’il n’y a pas de pépins lors des derniers entrainements, des joueurs comme Esclafer chez les avants ou Lavie et Pampouille chez les arrières, feront leur retour. Tunui Anania, qui souffre de la cheville, ne sera pas du déplacement.

Faire oublier Orthez

De quoi arriver avec de sérieux arguments pour tenter de faire flancher des Béarnais qui n’ont perdu qu’une seule fois cette saison à domicile, face à Mauléon (3e), réussissant à se payer le scalp des deux premiers Nafarroa et Orthez. Un excellent parcours à domicile qui leur a donc permis d’accrocher les phases finales. « C’est une équipe avec un collectif huilé, qui a fait de très bons résultats et qui est à respecter avec quelques anciens joueurs professionnels », précise Julien Bouic.

Avec des prestations un peu plus quelconques à l’extérieur (3 victoires, 1 nul et 7 défaites), les Marmandais savent qu’ils doivent assurer l’essentiel ce dimanche afin d’aborder au mieux le match retour la semaine prochaine dans un Stade Dartiailh qui n’attend que de s’enflammer pour ses couleurs. « On a beaucoup travaillé dans la précision et sur la vidéo pour se préparer au mieux », poursuit le coach marmandais. « L’an dernier on avait la victoire acquise à Orthez mais au final on a fait match nul. Cette année, on a grandi et on va aller à Morlaàs avec beaucoup d’intention. » Le jeu en vaut la chandelle : il y a un huitième de finale décisif à aller chercher au bout...

US Morlaàs - US Marmande
Seizième de finale aller

Dimanche 6 mai à 15h au Stade des Cordeliers de Morlaàs

Crédit photo : Emmanuel Guibert
 

le match en live

Le match Morlaàs-Marmande sera à suivre en live commenté depuis Morlaàs, dès 15h sur Call4Sport.